Entre terre, ciel et eau

Nature, environnement

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 15 mai 2017

Tourner la page

Mon rapport avec les êtres et les choses, sûr qu’il s’est modifié depuis huit ans que je suis le fil de vos blogs. En même temps qu'il s'est, je crois, approfondi, l’amplitude vers laquelle porte mon attention quotidienne s'est élargie, mais il est naturel qu'elle se resserre aussi, pour ne pas sombrer dans l'épuisement, pour parvenir à vivre sereinement.

Cette huile sur canevas empruntée à José Escofet, avec son aimable autorisation, me permet de risquer une petite réflexion personnelle, différente et certainement complémentaire à celle de l'artiste, dont je vous livrerai les grandes lignes ensuite.

THE_OLD_BOTANICAL_BOOK__Oil_on_canvas_66x81_cm__2008_copy_1_.jpg
Le vieux livre de botanique, José Escofet, Huile sur canevas 66 x 81 cm, 2008

Lire la suite...

mercredi 29 juin 2016

Connaissez-vous l'abutilon ?

- A Pignerolle, aux Jardins d’expression,
cette année, j’ai admiré un abutilon
- Un nabu quoi ?
- Un abutilon ! mon cher Nabuchodonosor !
- Ma parole, t’as bu !
- Inutile, il m’a séduite au premier regard …
- Ah, un abus, alors ?
- Toi alors, t’es un drôle d’abruti !
- Heu, avec plaisir ! Mais pourquoi long ?
- Parce qu’il ne faut pas écouter l’abruti qui court ! Basta !
   L’abutilon, c’est un coup de coeur.
   Feuillage merveilleusement découpé !
   Clochettes jaunes veinées de rouge,
   Clochettes rose veinées de pourpre
   Et ces petites étamines bien pendues …
- Oui, tout ça en dit long !
- Bravo ! C’est exactement ce que je disais !

 …

Lire la suite...

mercredi 11 mai 2016

La fleur de frangipanier

Je descendais vers la Mer Morte, lorsque par hasard je les ai vues.
Ces fleurs étoilées, délicates, dans lesquelles j’aurais aimé enfouir mon nez.
Des fleurs de frangipanier !

P1080476X20.jpg

Frangipanier, avril 2016

Lire la suite...

samedi 31 octobre 2015

C'est bientôt la fin

Poursuivons notre Bestiaire de Haute-Garonne, qui se terminera sous peu.

P1050249X2.jpg

La grosse bête et la p’tite bête, Vallée du Lys, août 2015

Lire la suite...

samedi 10 octobre 2015

Dansez sur moi

A             A
plusieurs   plusieurs
reprises, reprises,
ces jours-là,
j’ai aperçu de grandes ailes lumineuses
qui rôdaient autour de moi, sans jamais vraiment s’approcher.
Elles demeuraient à environ un jet de pierres, indifférentes à ma soif
de faire plus ample connaissance,
dansant parmi les centaurées
et autres
reines des prés.
Laissez-moi, juste un peu,
du regard vous caresser, avais-je envie de crier,
Rien qu’un moment, rien qu’un instant !
Car les ailes, sachez-le,
ont toujours été
mon essen~O~mon essen
   Ciel                   Ciel

Lire la suite...

lundi 5 octobre 2015

Tout en contraste, le rapace

Dans la suite de mon “Bestiaire de vacances”, voici le petit point noir aperçu sur la photo du dernier billet …

P1050318X1.jpg

Environs de Sode (Haute-Garonne), août 2015

Sensibilisée aux rapaces, découvrant lors de nombreux spectacles de fauconnerie, leurs richesses, je m’émerveille.
Pourtant, plus fort et plus durable est le plaisir lorsque nous suivons des yeux ces grands oiseaux d’altitude …
en Liberté.

Lire la suite...

jeudi 3 septembre 2015

J'ai vu l'ours

P1050638X1.jpg

Chapelle Ste Anne- Eglise de Cazeaux-de-Larboust (Près de Luchon)

J’ai vu l’ours
Le griffu
le pattu
le joufflu
le ventru
le fessu.
J’ai vu l’ours,
comme je vous l’dit.
Même il m’a souri !

Comptine enfantine (mais pas que.)

Lire la suite...

samedi 18 juillet 2015

Vautour fauve

Une jeune Nantaise, en randonnée dans les Pyrénées, s’est retrouvée, récement, encerclée par une quarantaine de vautours. Expérience hautement impressionnante, -elle s’en souviendra toute sa vie et la racontera certainement avec fierté à ses petits-enfants éberlués- mais pas dangereuse … Ouest-France

Pour ma part, j’ai découvert l’existence des vautours fauves dans le dessin animé du Livre de la jungle. Je ne les trouvais pas franchement beaux, mais qu’est-ce qu’ils étaient rigolos ! Vous pouvez les voir, les revoir ici :  Les vautours- C’est ça l’amitié

Ensuite, bien évidemment, j’ai un peu complété ma culture. Les parcs animaliers, même s’ils sont décriés, à juste raison parfois, favorisent à mon sens une initiation à la vie sauvage, que la majorité d’entre nous, sinon, ignorerait tout autant que la vie aux XVII- XVIII e siècle en Papouasie Orientale. Bref, j’ai appris à aimer les rapaces, les vautours, les vautours fauves, en m’approchant d’eux, sans aller toutefois leur chercher des poux dans la tête. D’ailleurs en ont-ils ? Pas sûr !

2012-06-26_Zoo-Doue2_059X1.jpg

La curée au Bioparc de Doué-la-Fontaine (49)

Lire la suite...

mardi 14 juillet 2015

Réchauffement climatique

Réchauffement climatique
Le territoire des bourdons
Se rétrécit
“Le Monde”, 09/07/15

P1040206X1.JPG

Lire la suite...

lundi 6 juillet 2015

Grammaire des oiseaux de mer et d'ailleurs

En bord de mer, les mouettes et les goélands volant dans l’immensité du ciel au-dessus de nos têtes et de la grande bleue me font l’effet d’artistes venus d’ailleurs, pour nous divertir, nous émerveiller de leurs ballets incessants et parfois nous faire sourire de leur étrangeté et de leur langage lorsqu’ils se posent et criaillent à proximité.

Bien sûr, ils évoquent dans le ciel le désir de hauteur et de liberté, peut-être même celui de “pureté” en lieu avec la blancheur de leur plumage (!) On pense à la belle histoire de Richard Bach : Jonathan Livingston le goéland et à la sublime musique écrite pour l’accompagner avec Neil Diamond au chant. Un très beau souvenir des années 75-76 qui élevait l’âme.

Lire la suite...

samedi 22 novembre 2014

Folie végétale

Qui parle de folie a souvent les yeux brillants et de la chaleur autour du coeur ou dans le ventre. Car la passion nait dans les tripes, elle réveille, réchauffe et transmet une énergie - parfois durable- qui a besoin de se répandre. Ce dernier jardin d’expression que je vais vous présenter ici est, sans conteste, celui qui m’a fait revenir au parc de Pignerolle en Anjou, cet été. Pour mieux voir, comprendre, déguster son charme, ses harmonies et ce à quoi il nous renvoie.

- Ah, viens voir celui-ci ! lançait une femme - qui en sortait - à sa copine quelques pas plus loin.
- Non, moi j’ai besoin de couleur en ce moment, répondit la dite copine.
- Oh, mais de la couleur tu vas en voir ! Et tu ne seras pas déçue …

Quelques bribes entendues juste avant de pénétrer à notre tour dans ce jardin clos par une palissade en bambou et recouvert de végétation - à la façon des jardins japonais, me semble-t-il.

Jardin-d-expression-jeudi_048X1.jpg

“Folie verte”

Lire la suite...

jeudi 13 novembre 2014

Lendemain de fête

En cette mi-novembre douce avec parfois un rayon de soleil qui s’invite à la fenêtre,
je vous propose encore deux poéSites virtuelles dans les Jardins d’expression de cet été en Anjou.*
Tiens, voilà que j’invente un mot nouveau  : PoéSite !
- Il me plaît et me dit que vous l’avez compris -

Maintenant passons au lourd de ce billet, ce magnifique navire en partance

Jardin-d-expression-jeudi_042X1.jpg

Lendemain de fête

Lire la suite...

samedi 8 novembre 2014

Tempête de nature

Tempête de nature, ce titre un peu énigmatique, peut envoyer nos neurones valser dans plusieurs directions. Celle du militantisme en faveur du respect de la terre; celle du spleen et de la poésie; celle de l’esthétique du quotidien accueilli tel qu’il se présente et bien d’autres encore. Fils Ainé - à qui j’envoyais un lien pour zieuter toutes les photos des Jardins d’expression - a élu celle que voilà comme sa préférée. Un peu triste, diront certains, mais à dire vraie, sa sobriété, son dénuement, interpellent.

Jardin-d-expression-jeudi_038X1.jpg

Lire la suite...

mardi 4 novembre 2014

La raison en folie

Qui connaît les “Chroniques de Narnia” ne sera pas surpris par la présence de cette armoire magique nous faisant pénétrer d’autres univers, d’autres paysages. Ici, avec et dans les vieilles nippes, point de neige ou de Sorcière blanche, mais du vert, du tendre, comme un nouveau printemps aux balcons.

Jardin-d-expression-jeudi_032X2.jpgJardin-d-expression-jeudi_037X2.jpg

“La raison en folie”

Jardins d’expression en Anjou, été 2014

Lire la suite...

vendredi 31 octobre 2014

Qui sème le vent récolte ... des chaises en l'air !*

Jardin-d-expression-dimanche_014X1.jpg

A la première visite de ce jardin*, ces chaises défoncées que parfois nous gardons, dans l’espoir d’un rempaillage futur, m’ont parlé intimement. Du temps qui passe, de ce que nous remettons à plus tard, de la difficulté à jeter un objet/un meuble sur lequel des êtres aimés ont posé leur postérieur et, ainsi, passé des heures à manger, bavarder, lire, écrire, coudre, bricoler, jouer aux cartes ou aux échecs, écouter le vent ou le feu dans la cheminée, rêver … Une chaise, ce n’est pas rien et ce n’est pas banal; pensez donc à Van Gogh immortalisant la sienne avec une pipe et celle de Gauguin avec des livres et une bougie !

En même temps, autre chose a attiré mon esprit. Un panneau portant une citation de Théodore Roosevelt, mort en 1919.

Lire la suite...

mercredi 22 octobre 2014

S'asseoir, une folie ?

Il n’y a pas d’endroit paisible dans les villes de l’homme blanc. Pas d’endroit pour entendre les feuilles se dérouler au printemps, ou le froissement des ailes d’un insecte. […] Je suis un homme rouge et ne comprends pas. L’Indien préfère le son doux du vent s’élançant au-dessus de la face d’un étang, et l’odeur du vent lui-même, lavé par la pluie de midi, ou parfumé par le pin pignon.

Extrait du discours du Chef Seattle en 1854,

Jardin-d-expression_1072X1.jpg

Lire la suite...

dimanche 19 octobre 2014

Je t'aime à la folie

… A la folie …
Te amo, Te quiero !
Le thème “Vent de folie au jardin”* ne pouvait supporter
- et personne ne me contredira -
l’impasse de cette folie-là.

Jardin-d-expression-dimanche_039X2.jpg
Dans le coeur et l’esprit de chaque être humain
l’amour
avec ses nuances, ses complexités
ses joies, ses étapes
ses ronces
ses bris infinis
et ses ailes XXL

Lire la suite...

mercredi 15 octobre 2014

La Spirale et le Germe

L’allée sans retour, nous y voilà …

2014-08-24_Jardin_jardin-d-expression_009X3.jpg
“Il y a des oiseaux qui tiennent un buffet.

Ils vendent du grain, des petits morceaux de gruyère.

Dans un coin de verdure, les petites grenouilles chantaient
Une chanson pour saluer la lune.”*

Lire la suite...

mercredi 8 octobre 2014

L'allée sans retour


2014-08-24_Jardin_jardin-d-expression_015X1.jpg

L’allée sans retour*

Me suivrez-vous ?

Enfant, la petite lucarne n’éclairait pas mes soirées; autour de mes quatorze ans, seulement, elle s’est ouverte - le jour où, pour être précis, passait la pièce “Dix petits nègres” de la célèbre Agatha Christie. Bien des lunes après, un soir de Noël, nous avons regardé “Lancelot du Lac” à travers cette lucarne enchantée. C’est probablement à ce moment-là que, pour la première fois, j’ai entendu ce nom étrange du “Val sans retour”. Le sentiment d’accéder à quelque contrée mystérieuse, mais néanmoins importante, s’est emparé de moi.

Lire la suite...

mardi 7 octobre 2014

Une cage à la recherche d’un oiseau


Poursuivons l’exploration des Jardins d’expression dans le parc de Pignerolle en Anjou (4e billet)

Jardin-d-expression-jeudi_010X1.jpg

“Une cage s’en allait à la recherche d’un oiseau”

Lire la suite...

- page 1 de 2