Nous sommes devant une sorte de tapis, éclairé par endroit, aux nombreuses nuances de vert plutôt sombres et dans le fond est tendu une toile, verte également, d'une luminosité toute printanière. Nous pourrions dire que nous sommes plongés dans un monde un peu féerique où la matière minérale, l'homme, l'industrie, la technologie, n'existent pas. Un vieux livre de botanique se trouve posé là, ouvert comme sur un lutrin. Une mouche, une abeille et un scarabée en contemplent le contenu visible tandis qu'une grosse sauterelle s'est posée sur la tranche de l'ouvrage, peut-être pour aider le gentil colimaçon, pâle et frêle, à tourner les pages. Par rapport à l'ensemble de la toile, la précieuse flore se trouve de petite taille. Des fleurs, fraîches et colorées, viennent s'installer dans un vol commun et léger sur les pages sépia où sont inscrits leurs noms. Les insectes pourvu d'ailes restent, pour leur part, sur le bord à contempler la scène, puisque que "Quelqu'un" a décrété que le livre ne traiterait que de "Botanique", une hérésie selon ces insectes, mais passons ... L'artiste, en frêle colimaçon gentiment chevelu, accueille la nature; il lui suffit pour cela de tourner les pages. Il n'a rien d'autre à faire ! En fait, le véritable artiste, invisible, c'est la nature qui depuis toujours est parole. Le livre, quant à lui, est un support - de grand valeur indéniablement - mais seulement un support !... Au final, nous sommes un peu troublés et ne savons plus si les fleurs dans leur valse viennent s'installer dans le livre ou si au contraire elles prennent la clé des champs. La réponse est en chacun.

"La terre nous en apprend plus long sur nous que tous les livres. Parce qu'elle nous résiste.

L'homme se découvre quand il se mesure avec l'obstacle."

A. de St Exupéry dans "Citadelle"

*

José Escofet, artiste d'origine espagnole, né en 1930, vit depuis 1979 en Angleterre.

Voici ce qu'il perçoit de son œuvre :
"Je suis en train d'exprimer ma conviction que, dans la nature, nous sommes tous interconnectés et d'égale importance - que ce soit une plante, un insecte ou un être humain. Ceci est un voyage très intime. Je sens que je viens d'arriver à l'expression artistique. J'ai longtemps cherché et je me sens très excité heureux que cela ait pris cette tournure."

José Escofet

*

Une libellule sur mon front

ou mon vieux bâton

Je prends le chemin.

 

Rappelez-vous ce que murmure la rose :

On est bien peu de chose

 

Merci et portez-vous bien !

Lily Framboise

Mon_amie_la_rose_2017.jpg

Mon amie la rose, mai 2017