La soupe au caillou de Lily

L'enfance et la poésie, en liberté ...

Des livres que j'aime

Fil des billets

Le manque c'est la présence

20mai2014

A propos des personnes exilés, souvent en raison des vicissitudes de la vie, j’écrivais il y a une dizaine de jours  chez Colo  dans le billet “Vivre entre deux”: “Et comme disait Erri de Luca par le truchement d’un de ses personnages venu d’Argentine :”Le manque, c’est la présence !” (dans Montedidio, ou Le jour d’avant le bonheur).” Recherche faite, il s’agit bien d’un passage de Montedidio, roman qui se déroule à Naples, mais le personnage, don Rafaniello, n’est pas originaire d”Argentine; Yiddish, il a quitté vraisemblablement la Pologne après la guerre. Je l’avais confondu avec Don Gaétano, présent dans “Le jour d’avant le bonheur” et qui lui s’est expatrié d’Argentine. Ces deux romans d’apprentissage d’Erri de Lucas, je vous les recommande chaudement. Une belle écriture, des personnages attachants, beaucoup de finesse et puis l’empreinte de la grande Histoire. Les blessures, les rêves, l’entraide … La vie ! Magnifique(s) !

Lire la suite...

Avec mes milles blessures

17avril2014

Le titre m’est personnel, mais je voulais présenter un livre, un petit traité, qui mériterait amplement d’être remboursé par la sécurité sociale, même pour les personnes en bonne santé. Lu l’été dernier, j’en ai offert un exemplaire à une amie qui l’ayant lu et apprécié à son tour s’est empressée de le prêter à Machin qui en abondamment parlé à Bidule, qui se promet de l’acquérir à son tour, etc.

Lire la suite...

Les doigts pleins d'encre

5février2014

“A tous ceux qui furent des gosses au moins une fois.” Cavanna

Lire la suite...

Lectures

17janvier2014

Un jeu qui circule  sur les blogs et qui, mine de rien, permet de se pencher sans s’épancher !
Se pencher sur ses lectures et sur soi, souriez cela ne va pas de soi, mais moi, j’y ai trouvé des brins d’ailes et du soleil !

Lire la suite...

Pas si simple !

15décembre2013

Combien de propos circulent aujourd’hui sur les pauvres, la pauvreté, la crise et tout ce qui assombrit l’horizon ?! Chacun répète un peu ce qu’il a entendu, sans savoir vraiment, mais enfin tout le monde le dit ! J’t’assure !

Lire la suite...

Une part de ciel

29novembre2013

Lorsque j’ai reçu le paquet par la poste, j’étais à fond investie dans des choses matérielles et la couverture toute de rouge et de blanc du dernier Claudie Gallay m’a mis le cœur dans la joie de l’attente …

Lire la suite...

Suite des évènements sur la goélette

11mai2013

“Prenez garde !” avait rugit le Capitaine à l’égard de Queequeg, sur la goélette qui les conduisait à Nantukett. Voici la suite des évènements … Vous ne serez pas déçus, je vous en parie un quintaux de fruits verts avec leurs mille-pattes !

Lire la suite...

Fruits verts sur une goélette

9mai2013

Cerise-verteUne blogueuse, habitante de Montréal, faisait récemment sur son blog une “déclaration d’amour” au Vert Tendre. Oh, toute simple. Dans son haïsha, image et mots font alliance pour nous entraîner chacun à leur façon dans un petit déplacement intérieur.
Personnellement, je suis de plus en plus sensible à cette intrusion du vert dans le paysage et à tout ce que sa présence éveille, réchauffe et dynamise en nous.
Pourtant, sur les bancs de la fac, un jour d’il y a longtemps, plus de trente cinq ans pour ne pas être exacte, un bout de phrase d’un livre étudié est entré en moi, s’est planté dans mon p’tit jardin intérieur et depuis, à chaque printemps, il ressurgit et m’émerveille toujours autant. Pour sa fraîcheur, son intensité et son humour, peut-être. Pour l’ambiguïté de son évidence, certainement. Mais aussi pour sa polysémie et son mystère.

Bon maintenant, si vous voulez bien me suivre,
je vous invite à embarquer avec Ismaël …

Lire la suite...

L'enfance d'Alan

24mars2013

Suite au Salon d’Angoulême, Price Minister offrait aux blogueurs des BD en échange d’un billet, vous vous souvenez. Tout de suite, “L’enfance d’Alan” d’Emmanuel Guibert m’a fait de l’œil. À cause du petit matelot de la couverture, de cet âge qui me fascine toujours, et de l’île de Ré, proche et lumineuse, où débute en amont l’aventure de ce petit roman graphique qui m’a beaucoup séduite.

Lire la suite...

La BD fait son festival

12février2013

Ce festival à Angoulême, figurez-vous que je suis allée à sa première édition; j’étais en seconde dans cette ville et pour moi c’était un bel évènement. Quarante ans ! Quarante ans se sont écoulés depuis !… Quelque part, en moi, je suis heureuse de pouvoir aligner autant de dizaines d’années dans mes souvenirs ! Mais mon propos de ce jour est lié à la Bande Dessinée : En Février, PriceMinister propose aux blogueurs de faire la critique d’une oeuvre de la Sélection Officielle du Festival d’Angoulême. Vite, vous avez encore trois jours pour proposer votre participation !…

Lire la suite...