La soupe au caillou de Lily

L'enfance et la poésie, en liberté ...

La bonne soupe du mois

Fil des billets

Et ron et ron le potimarron !

19octobre2010

Dans la famille potiron, cherchez le cousin, le jeune potimarron ! Celui qui a la peau tellement orangée qu’il en est presque rouge et qu’on surnomme volontiers “Courge châtaigne”. Une valeur sûre pour une soupe d’automne follement savoureuse et ensoleillée.

Lire la suite...

Un peu de Soupe-Printemps ?

15mai2010

Quand arrivaient les jours gais et lumineux, Mémé préparait une soupe qui embaumait dans la cuisine. Lily se souvient qu'elle allait poser son œil et ses narines au-dessus de la gazinière. Des fils blancs et surtout orangés frémissaient dans la casserole. Des petits pois vert tendre y dansaient. "C'est quoi, Mémé, qui sent si bon ? De la soupe-printemps !" répondait Alice malicieuse. Le nom amusait la gamine. À table, elle se resservait gaiement, heureuse de l'avaler ce fameux printemps !

Lire la suite...

Velouté d'épinards au Boursin y croûtons

27avril2010

Et pourquoi pas une petite soupe de légumes primeurs au printemps ?
Les épinards mariés à quelques pommes de terre, auxquels on ajoute un fromage à l'ail et aux fines herbes, donnent un excellent velouté à déguster chaud ou tiède. Pas de saisons qui tiennent !... C'est le moment de les consommer bien frais, ces légumes riches en fibres, en minéraux et en vitamines, rapportés de Perse (l'actuel Iran) par les Croisés !
Contrairement à une idée très répandue, ce n'est pas d'abord Popeye, le fameux marin, qui assura leur popularité, mais Catherine de Médicis, à la Renaissance, en rapportant d'un voyage à Florence, une savoureuse recette. Tout simplement, elle les adorait. Et ce que reine veut, ne peut rester longtemps loin de ses yeux ... et de son palais ! Ha, ha !

Lire la suite...

Crème de betterave aux graines de pavot

16mars2010

Chacun connaît les betteraves rouges, cuites, coupées en dés et consommées froides en vinaigrette. Mais savez-vous que l’on peut aussi les consommer chaudes en accompagnement de viandes, de gibier, ou encore en velouté avec de la crème ? Question couleur, c’est très joli dans l’assiette et cela change des verts tirant un peu sur le brun, dont on se lasse à la fin de l’hiver. Une petite touche de nouveauté, les graines de pavots que l’on trouve maintenant aisément dans les grandes surfaces.

Lire la suite...

Soupe de pois cassés

16février2010

Aujourd'hui, nous ne consommons plus guère de pois cassés, certainement trop longs à cuire. Pourtant, ils sont restés longtemps la base de la nourriture, sur le pourtour de la Méditerranée et dans toute l'Europe. Savez-vous que le pain noir dont nous parlaient nos grand-mères était fabriqué à partir d'un mélange de farines de céréales et de pois ? Au Moyen-Age, chez les petites gens, ces légumes secs se consommaient abondamment, aussi, en soupes et en bouillies. Il faut savoir qu'ils sont issus de la même plante que les petits pois, mais que leur cueillette ne s'effectue qu'à pleine maturité. Débarrassés de leur peau, les deux cotylédons ainsi libérés peuvent sécher et bien se conserver. Grâce à leur richesse en glucides lents, ce sont de précieux atouts contre la fringale. A consommer sans modération tout l'hiver.

Lire la suite...

Velouté de potiron aux moules

16décembre2009

À une semaine de Noël, une soupe un peu originale, mais sans difficulté, dont Lily a découvert la recette par le biais du Jardin de Cocagne où la famille, pour une petite part de sa consommation, s'approvisionne en légumes biologiques toutes les semaines.

Lire la suite...

Soupe de courgettes

14novembre2009

Aux alentours du quinze de chaque mois, rendez-vous gourmand sur ce blog, pour partager une recette de soupe simple et savoureuse. À préparer avec de petites et de grandes mains ... L'idéal serait, aussi, de faire le marché avec nos lutins.

Lire la suite...

Douce et croquante

14octobre2009

En parallèle avec la "Tartine Souvenir d'Été" de "La Douce et piquante", voici la "Tartine d'Automne", une recette réalisée il y a moultes années en classe. Excellente pour faire le plein d'énergie !

Lire la suite...

La soupe printannière de ma grand-mère

25mars2009

Quand arrivaient les jours gais et lumineux où le soleil me rendait légère, Mémé préparait une soupe qui embaumait dans la cuisine. J'allais mettre mon œil et mes narines au-dessus de la gazinière. Des fils blancs et surtout orangés frémissaient dans la casserole. Des petits pois vert tendre y dansaient. "C'est quoi, Mémé, qui sent si bon ? De la soupe-printemps !" répondait-elle, en souriant. Le nom m'amusait, j'en reprenais deux fois, heureuse de le manger ce fameux printemps.

Lire la suite...