J’habite aujourd’hui un lotissement et il est rare que j’entende la hulotte, mais dans mon enfance son chuintement avait pour moi la douceur d’une présence. A vingt mètres, sur une branche du poirier de la vigne, lorsque j’allais faire pipi sous la lune et les étoiles, je savais qu’elle était là. Mémé Alice disait que son hululement  annonçait une mort prochaine, ou une naissance à venir dans le pays … La vie, quoi !

Hulottes

Revêches comme des vieilles

Les trois gamines sur leur branche

Chuintement d’hiver

(Lily Framboise)


Trois jeunes hulottes

“Trois jeunes hulottes”- Monogravure Yves Barré 2014

*“Quand j’ai vu ça, mon sang n’a fait qu’un tour !” François Coppeau