“Aussi proche soit-il,
L’autre est toujours celui qui vient”

Lu cette réflexion récemment.
Où ? De qui ?
Peu importe, finalement,
Elle me touche
et me chahute un rien.

Oui, rester dans l’attente,
Ne pas m’enfermer
dans la satisfaction,
l’auto contemplation, la possession
et l’eau heureuse de mes sensations.

Ouvrir
mon espace

Ouvrir mes heurs, mes fleurs et mes mains
A celui qui vient
Et que je ne connais bien
que de loin
Sur le chemin

Il est toujours
Celui qui vient

26 avril 2014

Lily Framboise
Tous droits réservés

“Celui qui vient”, c’est toujours celui qui nous sort un peu de nous-mêmes, nous dérange ou nous aime, parfois les deux en même temps. J’ai conscience que cela peut chahuter, comme cela me chahute un peu aussi. Mais l’expression est permise …