Depuis cinq ans que j’ai posé là un bol de soupe et un petit carnet, j’ai vu de nombreux blogs amis se fermer ou se mettre en jachère. Liberté absolu de chacun. Petit pincement au coeur tout de même. C’est le cas ce printemps pour Veronica et de son fabuleux “Jardin d’Aime Haut”.  Vero et moi tissons la toile et l’amitié depuis plusieurs cailloux,  plusieurs sentiers. Cela donne à réfléchir, un jardin ami qui s’endort. Va-t-il se réveiller, un beau matin, un peu plus loin, avec un vert un peu plus bleu, un peu plus rose ? Ou bien devrons-nous désormais nous rendre chez l’Oncle Théodore qui s’est expatrié il y a plusieurs lunes pour quelque autre contrée, un peu plus loin sur la droite ? Cela donne à réfléchir; la soupe continuera-t-elle à être servie ici longtemps encore ?

Arborétum

Lit fleuri

Aime Haut (c’est elle bien sûr) a l’art de sol y citer ses lecteurs pour tirer le fil qu’elle laissait en évidence parmi ses fleurs et ses poèmes. Plusieurs fois je me suis laissée prendre au plaisir. Un jour, ça commençait ainsi :”Je pourrais passer des heures …” Alors pour la schtroumpfer de son énergie, de son p’tit coup de pelle au derrière de notre Imagination pour s’aimer semer haut les mots et la poaizie, je vous déposerai quelques fragments composés avec amusement chez Z’aile. Voici donc le premier :

Je pourrais passer des heures

Je pourrais passer des heures à muser dans un musée.
Des heures à marcher dans un marché.
Des heures à lire et folâtrer dans un lit prairie.

Je pourrais passer des jours à rêver dans une rêverie
Des jours à silencer dans une silencerie
Des jours et des jours à m’émerveiller devant la Merveille.

Je pourrais passer des mois tout au fond des bois
Des mois et des mois à attendre ta voix
Mais jamais je ne pourrais plus me passer de toi,

Ma Joie !

Lily Framboise, avril 2013

* Saint-Exupéry dans Citadelle

PS : Pour vous, c’est musée ou marché, bibliothèque, ou lit prairie ?